L’Orthomechanik OrthoGun 2.0 – La détente pour tout le monde ?

De nombreuses compétitions au cours des 20 dernières années nous ont permis de constater que non seulement un entraînement adéquat, mais aussi et surtout une récupération suffisante sont des éléments importants d’une bonne performance. Chez les athlètes amateurs, nous remarquons souvent que ce point est négligé ou qu’ils n’y pensent même pas. L’OrthoGun 2.0 d’Orthomechanik change la donne.

Les pistolets de massage, bien connus des médias sociaux, ont justement fait l’objet d’une attention croissante ces dernières années. Personnellement, nous avons fait de mauvaises expériences, surtout en ce qui concerne la qualité de fabrication. Nous étions donc très impatients de tester l’Orthomechanik OrthoGun 2.0. Après 3/4 ans d’utilisation intensive, voici notre avis.

Orthomécanique OrthoGun 2.0

Qu’est-ce que l’OrthoGun ?

L’Orthogun est un pistolet de massage qui peut être utilisé avant ou après le sport. Elle permet l’automassage de tous les groupes musculaires et une meilleure performance. En tant qu’échauffement hyperfocalisé, une courte application de l’OrthoGun stimule la circulation sanguine avant l’entraînement. Cela prépare le muscle à l’effort et réduit le risque de blessure. L’OrthoGun peut également être utilisé pendant l’entraînement, entre des blocs d’efforts intenses comme des intervalles sur la piste de tartan ou des séries en salle de sport. Ce faisant, elle détend la musculature, favorise la circulation sanguine et donc la réduction et l’élimination du lactate.

Après l’entraînement, le pistolet de massage t’aide à obtenir une récupération idéale. Même une courte application prévient les courbatures et t’aide à démarrer frais pour ta prochaine séance d’entraînement. Ainsi, tu peux toujours te donner à 100%.

Un jeune sportif utilise l'Orthomechanik OrthoGun 2.0 dans la région de l'épaule
L’OrthoGun aide par exemple en cas de tensions dans la région de la nuque et des épaules

La première impression

L’OrthoGun 2.0 d’Orthomechanick est livré avec un étui de voyage et de nombreux accessoires pour différentes utilisations. Toutes les pièces ont un super feeling et semblent de très grande qualité. Les embouts s’adaptent bien et n’ont pas de jeu.

Notre expérience avec l’orthomécanique OrthoGun 2.0

L’année dernière, nous avons testé l’OrthoGun surtout après le sport comme outil de récupération. Mais elle a aussi su convaincre lors de quelques tests avant et pendant l’entraînement. Les sportifs amateurs n’ont généralement pas accès à des massages, un sauna ou un bain de glace au quotidien. C’est là que les professionnels obtiennent habituellement de bonnes performances. Dans des événements comme le Tour de France, il est bien connu que ce n’est pas forcément le meilleur coureur qui gagne, mais celui qui récupère le mieux entre les différentes étapes.

Avec l’OrthoGun, nous avons pu sentir une réelle différence à ce niveau. Que ce soit après de longues randonnées à vélo comme notre Komoot Classics : Milan SanRemo ou après des efforts courts et intenses comme un critérium, nous ressentons nettement moins de fatigue le lendemain et nous nous sentons plus frais. Il en va de même pour les courses et autres efforts. Notre collègue Jannik a utilisé l’OrthoGun 2.0 lors de la saison d’ouverture de la European League of Football et a ainsi favorisé sa récupération après les entraînements de force et d’équipe ainsi que les jours de match, qui sont souvent marqués par des contusions musculaires, etc. dans ce sport très physique.

Caractéristiques de l’OrthoGun 2.0

La livraison de l’OrthoGun 2.0 d’Orthomechanik comprend, outre le pistolet de massage, le chargeur et le Travelcase, sept embouts interchangeables qui rendent l’utilisation toujours adaptable à tes besoins individuels. C’est idéal pour chaque région du corps et chaque type de douleur. Les embouts recouverts de métal permettent une application hygiénique avec de l’huile de massage ou même notre AminoSkin Recovery.

Contenu de la livraison de l'Orthomechanik OrthoGun 2.0 avec Travelcase

Orthomechanik utilise une technologie UltraSilent innovante pour l’OrthoGun 2.0. Ainsi, le niveau sonore est inférieur à 50 dB, ce qui permet une utilisation aussi agréable que possible, quelles que soient les circonstances. Le pistolet de massage permet par exemple de créer un bloc de récupération le soir devant la télévision ou la série préférée. Sur les niveaux d’intensité faibles, l’appareil est même encore plus silencieux.

Le moteur sans balais de 160 watts fonctionne sur cinq niveaux qui peuvent être sélectionnés à l’aide d’une commande intuitive à un bouton. Les différents niveaux d’intensité se distinguent par la fréquence de vibration.

NiveauFréquenceRévolutions
120hz1200 tr/min
225hz1600 tr/min
336hz2200 tr/min
446hz2800 tr/min
553,33hz3200 tr/min
C’est avec ces fréquences concrètes que fonctionne le moteur de l’Orthogun

Les settings un à trois, plutôt à basse fréquence, conviennent bien à la récupération et à l’assouplissement de la musculature, par exemple le soir ou directement après l’entraînement. Les niveaux de fréquence plus élevés, de trois à cinq, provoquent plutôt une augmentation de la tension dans les muscles et conviennent donc comme échauffement avant l’entraînement et la compétition ou, selon l’effet souhaité, entre les différents exercices et séries.

Nous avons été particulièrement impressionnés par l’autonomie de la batterie. L’Orthogun 2.0 comprend une batterie LG de 3400 mAh. Celui-ci permet, pour une utilisation quotidienne de 20 minutes, de disposer de plus de 2 semaines d’autonomie. Une LED pratique indique en outre très facilement l’état de la batterie.

  • Lumière verte : 70 – 100
  • Lumière jaune : 30 – 70
  • Lumière rouge : 0 – 30%

Si l’OrthoGun est tout de même vide, le processus de charge de 0 à 100 % dure environ 3 heures.

Avec seulement 828 g et une bonne maniabilité, il est très facile de travailler différents groupes musculaires. La poignée est antidérapante et la finition du pistolet de massage d’Orthomechanik est également de grande qualité.

L’OrthoGun ne peut pas le faire

L’OrthoGun 2.0 n’est pas étanche. De plus, la batterie ne peut pas être remplacée en cas de défaut.

D’une part, nous n’avons jamais constaté de risque de mouiller le pistolet de massage lors de notre utilisation. D’autre part, Orthomechanik offre une garantie de deux ans sur l’appareil et la batterie. Au-delà de la garantie, il est actuellement proposé de remplacer intégralement les appareils dont la batterie est défectueuse pour seulement 39€.

Application

Selon le type de sport et l’effort, on peut bien sûr utiliser l’Orthogun de manière très différente. Grâce aux nombreux embouts rapidement interchangeables, on trouve toujours le bon setting.

Au début de l’utilisation, il faut toujours veiller à détendre le groupe de muscles visé, donc pour le mollet, il faut plier la jambe de manière détendue, tandis que pour l’avant de la cuisse, il faut allonger la jambe.

Mon favori personnel en tant que cycliste et coureur est l’accessoire de fourche pour les cuisses et les mollets. Je commence par travailler mes muscles au niveau le plus bas et j’augmente ensuite l’intensité toutes les quelques minutes (jusqu’au niveau 3). C’est justement après des journées d’entraînement éprouvantes que je remarque directement une différence. Mes jambes sont souples et ne sont pas lentes le lendemain à l’entraînement.

D’après notre expérience, l’embout pointu (Cone Head) convient également très bien pour traiter les tensions, les points de déclenchement ou les petits groupes de muscles et de fibres comme la plante des pieds.

Orthogun 5

Conclusion sur l’Orthomechanik OrthoGun 2.0

L’Orthogun est un outil de récupération pratique pour la maison et les déplacements. La simplicité d’utilisation permet d’apprendre rapidement à s’en servir, c’est pourquoi le pistolet de massage convient aussi très bien aux personnes sans connaissances préalables et contribue directement à la détente. L’excellente autonomie de la batterie est super pour tous les utilisateurs, qu’ils soient quotidiens ou plutôt irréguliers, car rien n’est plus énervant qu’un appareil qui n’est pas prêt à l’emploi quand on en a besoin. Comme l’affichage LED avertit à temps, on peut encore utiliser l’appareil 4 à 5 fois sans problème.

En résumé, l’Orthomechanik OrthoGun 2.0 convient à tous les sportifs, des amateurs aux professionnels, car une meilleure récupération est un pas important vers les meilleures performances personnelles.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *