Un groupe de jeunes vététistes roulant sur une route en plein air en hiver.

Nos indispensables vélos pour l’hiver

Les jours raccourcissent, les températures baissent et la saison des courses, bien qu’assez courte, est terminée pour la plupart d’entre nous. En particulier, le temps humide et froid est toujours un problème pour la motivation de l’entraînement. Afin de traverser cette période de la meilleure façon possible, nous avons rassemblé quelques produits utiles qui font partie de nos favoris.

Le lupin vous met en lumière

Surtout avec le VTT, mais aussi chez les navetteurs et les cyclistes sur route, vous connaissez le problème. En hiver, il fait jour tard et nuit tôt, ce qui rend l’entraînement beaucoup plus difficile, surtout pendant la journée de travail. Le bon éclairage est important pour ne pas devoir terminer votre randonnée plus tôt que prévu et pour ne pas manquer les racines de votre sentier préféré dans l’obscurité.

Nos préférés sont les systèmes d’éclairage Lupine. Ils offrent non seulement une qualité de production élevée pendant des années, mais sont également très lumineux. Certains disent même que l’on y voit mieux qu’en plein jour. Un autre avantage est que vous pouvez obtenir des pièces de rechange pendant de nombreuses années en cas de défaut. Le fabricant peut donc justifier les prix élevés de ses produits. La vaste gamme de produits a de quoi satisfaire tout le monde. Les petites têtes de lampe Neo (900 lumens) et Piko (1900 lumens) ne sont pas seulement adaptées au montage sur le guidon, mais peuvent également être utilisées comme lampe de casque ou avec un bandeau.

DSC 1141 Kopie edited
Déjà utilisé depuis longtemps chez nous – Lupine Lighting Systems – voici un modèle plus ancien de la tête de lampe Piko, qui fournit toujours une performance de haut niveau.

Les grandes lampes Betty, Wilma et Alpha sont de véritables projecteurs. Avec une luminosité comprise entre 3200 et 7200 lumens, ils offrent des performances maximales. En particulier pour l’utilisation sur les vélos de montagne, nous trouvons que cet investissement vaut la peine. Le système de batterie flexible offre une solution adaptée à tous les besoins. Toutes les batteries peuvent être combinées avec toutes les têtes de lampe (sauf Alpha). Pour tous les navetteurs et les vélos de banlieue, la Lupine SL propose une variante conforme à la norme StVZO. Avec jusqu’à 2200 lumens, vous obtenez cependant un produit de qualité non moins élevée.

La nouveauté est le Lupine Penta. Pour 159,-€, vous obtenez une lampe frontale compacte avec batterie intégrée et jusqu’à 1100 lumens. Pour cela, nous vous présenterons bientôt, espérons-le, un test de produit.

Restez au chaud

La chose la plus importante pour pouvoir s’entraîner correctement par temps froid est de porter des vêtements adaptés. Non que cela soit sans importance en été, mais les pieds et les doigts froids sont particulièrement désagréables. C’est pourquoi vous devez toujours avoir à portée de main une sélection appropriée d’accessoires. Les chauffe-bras et les jambières sont particulièrement utiles pendant la période de transition, c’est-à-dire au printemps et en automne. Au début, vous n’aurez pas froid et plus tard, au cours de votre entraînement ou d’une course, vous pourrez simplement enlever vos vêtements pour éviter la surchauffe. Nous ajouterons de nouveaux produits dans les jours et les semaines à venir pour vous permettre de rester élégant, au chaud et au sec pendant l’hiver.

Nos préférés sont les gants et les surchaussures de DeFeet. Les sur-chaussures Slipstream font penser à une paire de chaussettes épaisses. Sans protection spéciale contre l’humidité, mais extrêmement chaude, c’est une combinaison avec laquelle les spécialistes classiques s’entraînent et gagnent depuis de nombreuses années. Le Duraglove est un gant polyvalent et constitue mon premier choix depuis un certain temps. Il convient parfaitement à une utilisation entre -5 et 10 degrés et couvre donc toujours parfaitement mes besoins, qu’il s’agisse de course à pied, de vélo ou de randonnée hivernale. La disponibilité de nombreuses couleurs différentes fait des chaussures DeFeet un must-have élégant pour s’accorder avec le maillot de votre équipe.

Notre conseil pour les jours de pluie : Emportez une deuxième paire de gants, protégée par un petit déjeuner ou un sac de congélation, dans la poche de votre maillot. Une fois la première paire trempée, vous nous remercierez 😉

Voir et être vu

En particulier dans le trafic routier, il est important pour nous, cyclistes, non seulement de voir, mais aussi d’être vus. Avec un feu arrière puissant, un accident peut souvent être évité.

Par exemple, la lumière rouge des Lupins est logique. Ici, la variante StVZO offre 40 lumens, au niveau international même jusqu’à 160 lumens sont disponibles.

Pour ceux qui sont un peu joueurs sur le plan technique, le radar Garmin Varia est un bon choix. Il ne s’agit pas seulement d’un feu arrière. Dans le même temps, son système de capteurs détecte les véhicules s’approchant par l’arrière et les affiche sur l’ordinateur du vélo. Pour pouvoir utiliser toutes les fonctions, vous devez utiliser un autoradio Garmin compatible.

Prévenir les fringales

Pour beaucoup d’entre nous, l’entraînement hivernal implique de longues séances de base. En particulier lorsque les températures extérieures sont froides, vous voulez donc éviter les fringales. Les arrêts café n’étant parfois pas envisageables en raison de diverses contraintes d’hygiène, une alimentation correcte est d’autant plus importante. Nous trouvons que les produits de ClifBar offrent exactement la bonne variété.

Avec des ingrédients naturels et disponibles dans une variété de saveurs, ils constituent une alternative savoureuse aux gels et aux boissons énergétiques. Nos préférés ? Croustillant aux myrtilles et chocolat blanc et noix de macadamia ! Mon conseil secret est la variété Crunchy Peanut Butter.

L’évasion virtuelle

Surtout quand il pleut, ça devient parfois très inconfortable. Alors que les professionnels d’Ineos and Co. prennent leurs quartiers d’hiver à Majorque, nous nous réfugions dans le monde virtuel de Zwift ou TrainerRoad.

Pour que l’entraînement en salle soit un plaisir, il est essentiel d’aménager correctement votre Pain Cave personnelle. Passer d’un rouleau conventionnel à un entraîneur à rouleaux à entraînement direct de Wahoo, Tacx ou Elite fait déjà une différence notable. Vous pouvez trouver différents modèles dans notre boutique. Rien ne s’oppose donc à une course, même virtuelle, avec Mathieu Van Der Poel ou Geraint Thomas.

L’entretien des matériaux en toute simplicité

Même si l’entraînement virtuel est tentant et que les séances plus intensives de l’hiver sont si excitantes et variées, il peut devenir ennuyeux à long terme. Comme les longues séances d’entraînement de base jouent un rôle important dans la préparation de la saison, nous vous recommandons de vous entraîner souvent à l’extérieur. Le mauvais temps met le matériel à rude épreuve, et les vététistes et les crossers parmi nous en sont particulièrement conscients. Le sel, la saleté et l’humidité sont les ennemis de tout roulement. Pour avoir du plaisir à rouler, vous devez prendre soin de votre équipement de façon régulière.

Nous proposons une large gamme d’outils spécifiques aux vélos ainsi que des supports de montage et des accessoires. Nous disposons également de diverses pièces de rechange. Si vous ne trouvez pas quelque chose, notre équipe d’assistance se fera un plaisir de vous aider et d’organiser les composants appropriés. Ainsi, vous restez toujours mobile et rien ne s’oppose à votre prochaine sortie. En outre, vous bénéficierez d’un entretien correct du matériel et de la possibilité d’effectuer vous-même et rapidement les réparations pendant le reste de la saison.

Les garde-boue – un élément essentiel du vélo

Quel que soit le terrain sur lequel vous roulez, dès qu’il est humide, des garde-boue adaptés sont une bénédiction que personne ne veut manquer. Rapide et facile à assembler, nous sommes de grands fans du Mudcatcher.

Le Mudcatcher Rear MK1 est un simple garde-boue qui se monte sur le cadre de la selle. Il est idéal pour une utilisation lorsque l’humidité sèche ou pour les courses au printemps. Ce n’est pas sans raison que ces garde-boue sont également utilisés par les équipes du World Tour lors des classiques de printemps. À seulement 6,99 euros, les coûts d’acquisition sont également gérables. Peut-être s’agit-il d’un cadeau de Noël approprié pour les membres de votre club ou de votre groupe d’entraînement.

Le Mudcatcher Enduro MK1 est destiné aux vététistes de tous niveaux, du cross-country à la descente. Qu’il soit monté sur la fourche ou sur les haubans, il capture la plupart des boues que vous rencontrez sur les routes forestières et les sentiers. Et avec une vue claire, c’est beaucoup plus amusant.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *