Dette d’oxygène

On parle de dette d’oxygène lorsque l’augmentation de la fréquence respiratoire et du volume respiratoire par minute ne permet plus de couvrir les besoins en oxygène à l’effort. Plus l’état d’entraînement et donc la capacité d’endurance sont bons, plus la dette d’oxygène peut être retardée.

En cas de dette d’oxygène, le steadystate d’oxygène est rompu suite à l’intensité.

Partager cet article