Endurance de base

L’endurance de base est la capacité à effectuer une charge quelconque, qui couvre de nombreux groupes musculaires et qui est liée de manière optimale à une performance spécifique, sur une longue période de temps (cf. Nabatnikova 1974, Martin 1977).

Une distinction est faite entre l’endurance de base 1 et 2 (GA1 / GA2).

L’entraînement GA1 est utilisé inconsciemment dans presque tous les sports. Elle est délibérément utilisée principalement par les coureurs, les cyclistes et les canoéistes de course. Comme la plage de puissance se situe bien en dessous du seuil anaérobie, la formation de lactate est très faible. En cyclisme, la performance lors d’un entraînement GA1 se situe entre 50 et 77% de l’IANS. Les sessions de formation peuvent durer entre 3 et 8 heures. L’objectif est la formation de nouvelles mitochondries dans les muscles. Celles-ci font office de « centrales énergétiques ».

L’entraînement GA2 est légèrement plus élevé, mais également en dessous du seuil anaérobie. La formation GA2 est généralement intégrée pendant 1 à 1,5 heure au début d’une session GA1. La fréquence cardiaque est de 70 à 80 % du pouls maximal. La performance est de 77-90% de l’IANS. L’objectif est la capillarisation (amélioration du réseau vasculaire).

Partager cet article